Nos conseils par catégorie

Maman fait un bisous à Bébé.

Mon bébé est-il prêt pour les aliments solides ?

Votre bébé est-il prêt ?

À mesure que votre bébé devient plus actif, il utilise beaucoup plus d'énergie. Vous allez assister à de nombreuses étapes enthousiasmantes de son développement : il va ramper, se retourner et essayer de s'asseoir et toutes ces activités lui donnent naturellement plus d'appétit. Il est important de surveiller ces signes de développement : ainsi, vous saurez lorsqu'il sera temps de commencer. Rappelez-vous, chaque bébé est différent !

Voici quelques indices :

  • Il peut s'asseoir avec un support et tenir sa tête droite
  • Il s'intéresse à ce que mange le reste de la famille
  • Il perd son reflexe de protrusion de la langue (lorsqu'il rejette la nourriture de sa bouche avec la langue)
  • Il met des jouets ou ses poings dans la bouche et commence à les mâcher
  • Il a encore faim après une tétée ou un biberon de lait maternel ou infantile.

Et si c'était une simple poussée de croissance ?

À quatre mois, beaucoup de bébés connaissent un pic de croissance qui peut les rendre plus gloutons qu'à l'accoutumée. Il est important de ne pas l'interpréter à tort comme un signe du passage à l'alimentation solide. À cette période, leur système digestif n'est pas complètement développé pour supporter des aliments solides, même en purée ! Rappelez-vous que vous pouvez toujours en parler à un professionnel de santé ou à nos conseillères Milupa-Line.

Retarder la diversification alimentaire comporte-t-il des risques ?

Après six mois, les bébés ne peuvent pas satisfaire leur demande accrue d'énergie et de nutriments comme le fer et le zinc seulement avec du lait maternel ou infantile. Les aliments solides doivent être introduits au cours de cette période pour que votre bébé reçoive tous les nutriments nécessaires. Il pourra ainsi développer ses aptitudes motrices qui l'aideront pour l'apprentissage de la parole.

Suggestions

Retour aux articles

Optin

Avis Important

L'allaitement maternel est idéal pour votre enfant. L'OMS recommande un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et de compléter son alimentation par un régime approprié, si possible, jusqu'à ses deux ans révolus. Demandez conseil auprès d’un professionnel de santé, si votre enfant a besoin d’une alimentation d’appoint ou si vous n’allaitez pas.

Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel. La décision de ne pas allaiter peut être difficile à inverser. En cas d'utilisation d'un lait infantile, il est important pour la santé de votre bébé, de suivre exactement les instructions du fabricant.

En continuant la visite du site, j'accepte que les informations fournies le soient à ma seule demande.