Bébé
      Alimentation

      L’alimentation a un impact sur le lait maternel

      L’alimentation en période d’allaitement: se faire plaisir sans prendre de poids

      Comme pendant la grossesse, il est important d’avoir une alimentation saine durant l’allaitement. En particulier les premières semaines, le petit ventre de ton bébé reste très sensible. Mais comme ton corps brûle plus de calories quand tu allaites, tu as besoin de plus d’énergie; tu peux donc te faire plaisir sans arrière-pensées. Et, cerise sur le gâteau: la plupart des mamans perdent même du poids en allaitant. Découvre ici ce que tu as toujours voulu savoir sur l’alimentation pendant l’allaitement.

      Compte les nutriments, pas les calories!

      Comme pendant la grossesse, il est important d’avoir une alimentation saine durant l’allaitement. Tu n’as donc pas vraiment besoin de changer quoi que ce soit. Continue à consommer fruits, légumes, céréales complètes, viande de qualité, poisson et boissons non alcoolisées en quantité suffisante – c’est parfait pour toi et ton bébé. Comme tu brûles plusieurs centaines de calories en plus par jour, tu peux même t’accorder quelques douceurs et collations – mais toujours avec modération! Une partie importante des nutriments que tu absorbes via ton alimentation sert à la production de ton lait. Ton bébé reçoit ainsi les vitamines et minéraux dont il a besoin. Qu’en est-il pour toi? Ton corps a tourné à plein régime pendant la grossesse et l’accouchement et ça continue. Tu as donc toi aussi besoin de nutriments en quantité importante.

      Ce qui importe, ce n’est pas la quantité mais la qualité de ce que tu manges. Tes besoins en fer, zinc, iode et acide folique étant accrus, veille à consommer suffisamment d’aliments riches en fer, comme de la viande rouge et des légumes verts à feuilles. Les plats à base de poissons combleront tes besoins en iode. La viande, le poisson, les légumes secs, les produits complets et les noix sont, quant à eux, riches en zinc. Le brocoli, le chou frisé et les germes de blé sont un bon apport en acide folique. Un régime végétarien est tout à fait compatible. Si tu es végan, tu auras sans doute besoin de compléments alimentaires, notamment en vitamine B12. Le mieux est d’en parler à ton médecin.

      Tu peux à nouveau consommer la plupart des produits qui étaient risqués pour ton futur bébé durant la grossesse, comme les fromages au lait cru ou le saumon fumé par exemple. Les bactéries qu’ils contiennent peuvent être sans problème consommées par les adultes en bonne santé. Et, surtout, n’oublie pas de boire suffisamment! Deux litres par jour, c’est un minimum.

      Par contre, ne fais surtout pas de régime pendant que tu allaites. En effet, les toxines libérées par les tissus adipeux en cas de perte de poids peuvent être transmises au bébé par le lait. De plus, un régime peut parfois entraîner des carences chez les femmes qui allaitent.

      Et le kebab, est-ce interdit? Pas forcément...

      De manière générale, tous les aliments sont autorisés. Mais fais tout de même attention à certains ingrédients qui, en passant dans ton lait, risquent de trop solliciter le petit ventre encore immature de ton bébé. Durant le premier mois de vie de bébé en particulier, évite si possible les aliments suivants:

       

      • ceux qui donnent des ballonnements, comme les oignons, les poireaux ou les légumineuses
      • les épices fortes
      • les agrumes

       

      Les mandarines, par exemple, peuvent provoquer des rougeurs aux fesses de certains bébés. La soupe de lentilles n’est pas non plus le plat le plus adapté pour le petit estomac de bébé. Si tu as un doute sur un ingrédient, le mieux est de le supprimer de tes menus pendant un mois et de le réessayer ensuite. Utilise également avec parcimonie les herbes aromatiques telles que la menthe ou la sauge, par ex. en infusions, car elles peuvent impacter la production du lait.

      Le café, est-ce un pêché?

      La caféine passe dans le lait maternel et les bébés ne l’évacuent que très lentement. Mais si tu t’en tiens à deux à trois tasses par jour, après avoir allaité, ça ne pose pas de problème. Sauf si ton bébé est très agité et a tendance à avoir des flatulences. La caféine peut alors accentuer les symptômes. Pourquoi ne pas essayer la variante décaféinée pendant cette période?

      Et pour les autres petits péchés?

      C’est vrai, il est parfois difficile de renoncer à ses «petits péchés», comme un verre de vin de temps en temps... Mais tiens bon! Après tout, ça fait déjà au moins neuf mois que tu y renonces, pour le bien de ton enfant. Tu en es capable! D’autant plus qu’on trouve de nos jours suffisamment de très agréables alternatives sans alcool, qui te permettront de trinquer avec tes amies, mais sans alcool! Et, après tout, trinquer au jus d’orange, ça peut se faire aussi de temps en temps.

      Un lait aux mille et une saveurs

      Ton lait s’imprégnant de ce que tu manges et bois, son goût et son aspect varient. Cette variété va t’aider plus tard, lors de la diversification, car ton bébé aura déjà pu se familiariser à différents goûts. Alors, quand tu allaites, ne te prive pas des aliments que tu as plaisir à manger.

      Il est extrêmement rare qu’un bébé ne supporte pas le lait de sa mère. Toutefois, n’hésite pas à contacter ta sage-femme ou ton médecin si ton bébé a du mal à prendre du poids, a des problèmes de digestion ou des éruptions cutanées. Si la cause est allergique, ils te donneront des conseils en matière d’alimentation.

      Inscris-toi dès maintenant au Milupa Baby Club!

      • Newsletter personnalisée 
      • Échantillon gratuit (en fonction de l'âge de l'enfant)
      • Des conseils de nos expertes
      À l'nscription

      Inscris-toi dès maintenant au Milupa Baby Club!

      • Newsletter personnalisée 
      • Échantillon gratuit (en fonction de l'âge de l'enfant)
      • Des conseils de nos expertes
      Vers l'inscription

      TU AS DES QUESTIONS SUR NOS PRODUITS OU SOUHAITES ÊTRE CONSEILLÉE?

      Notre équipe du Milupa Baby Club est disponible à tout moment pour répondre à tes questions. Ce sont toutes des mamans expérimentées qui ont de nombreux conseils à partager. N’hésite pas à nous appeler!

      Autres thèmes qui pourraient aussi t’intéresser: