Bébé
      Conseils

      Bébé crieur – pourquoi tu pleures

      Si ton bébé pleure beaucoup: astuces et conseils

      Que ton bébé pleure de temps en temps, c’est tout à fait normal. Il n’est pas encore capable de t’appeler pour te demander de l’aide ou te parler. Tu es en quelque sorte la traductrice de ton bébé, qui apprend sa langue et se perfectionne à ce nouveau poste. Mais, de même que certains adultes sont plus loquaces et d’autres, il y a des bébés plus bruyants et d’autres plus silencieux. Découvre ici ce que peuvent cacher les pleurs de ton enfant et comment tu peux l’aider.

      Ce que ton bébé cherche à te dire

      Si tu prends le temps d’écouter ton bébé et de regarder ses mimiques et ses gestes, tu remarqueras que derrière ses pleurs se cache toujours autre chose. Les pleurs se font pénétrants pour dire «J’ai faim!», stridents pour dire «J’ai mal» et pleurnicheurs pour dire «Je m’ennuie». Pour signaler une couche pleine, des pieds froids et la fatigue, ton bébé trouvera également ses propres sons et mimiques.

      Ta réaction doit être aussi rapide que possible, car les six premiers mois, les bébés n’ont pas la notion du temps. Pour un bébé de trois mois, cinq minutes, c’est une éternité. Donc, tu ne vas pas lui donner de mauvaises habitudes si tu réponds immédiatement à son besoin d’être nourri, changé ou bercé pour trouver le sommeil. Bien au contraire: un bébé qui sait que sa maman ou son papa répond à ses pleurs et prendre sa détresse au sérieux devient un enfant peu exigent. Il se sent aimé et en sécurité.

      Maman et son bébé

      Oh, non, un bébé crieur

      Mais que faire si les pleurs et cris de ton bébé ne sont pas ponctuels, mais reviennent systématiquement chaque jour et durant de longues heures? Un couple de jeunes parents sur cinq a un bébé crieur. On parle de bébé crieur quand un bébé en bonne santé et rassasié, âgé de 0 à 3 mois hurle

      • plus de 3 heures par jour
      • plus de 3 jours par semaine.

      Ces pleurs évoquent une grande détresse et rien ne peut les arrêter. On a beau essayer la tétée, le biberon, la tétine, la promenade – rien ne marche bien longtemps. Dans la plupart des cas, cependant, les pleurs quotidiens diminuent considérablement à partir du 4ème mois. Cette perspective pourra sans doute t’aider à tenir bon.

      Pourquoi tant de pleurs?

      Une chose est certaine: ce n’est pas parce que ton bébé fait ces crises qu’il a mauvais caractère ou qu’il veut t’embêter. On pense plutôt que ces enfants sont tout simplement particulièrement sensibles. Ce que d’autres bébés supportent plutôt bien – des petits ballonnements ou de la difficulté à s’endormir par exemple – devient insupportable pour eux. Beaucoup de bébés crieurs ne dorment, par nature, pas beaucoup et ont plus de mal à traiter les nombreuses informations qu’ils reçoivent chaque jour.

      Mais ça n’empêche pas ces bébés de passer des moments paisibles et heureux. Si tu constates un ou plusieurs des symptômes suivants, nous te conseillons d’emmener ton bébé chez le pédiatre:

      • ton bébé semble souffrir beaucoup et en permanence
      • il prend peu de poids
      • il est constipé ou a la diarrhée
      • il a une éruption cutanée
      • il a de la fièvre.

      Des pleurs incessants peuvent alors être le signe d’une maladie ou d’une allergie.

      Coliques du nourrisson

      Autrefois, on parlait de coliques du nourrisson quand un bébé pleurait énormément. Aujourd’hui, on sait que les maux de ventre viennent souvent après les pleurs. Car un bébé qui hurle avale beaucoup d’air. Mais il arrive aussi qu’un bébé, même en parfaite santé, souffre tous les jours de douleurs intenses au ventre. Rien de bien étonnant à ça, car au cours des trois premiers mois, son petit ventre est encore immature. Il doit commencer par s’habituer à digérer le lait. Les enfants qui sont allaités exclusivement ont moins de mal que les bébés nourris au biberon. Tu te demandes si ton enfant tolère bien ton lait ou si tu ne devrais pas changer de préparation pour nourrissons? Nous te conseillons de commencer par en parler à ta sage-femme ou à ton pédiatre.

      Tu peux te faire aider!

      Si ton enfant pleure beaucoup, il faut lever le pied, à tous points de vue. Petit à petit, tu retrouveras ton calme, qui se transmettra à ton bébé. Comment faire? À court-terme, tu peux soulager ton bébé en essayant les astuces suivantes:

      • la position de l’avion: place ton bébé avec son ventre reposant sur l’un de tes avant-bras et promène-le en le serrant tout contre toi.
      • lui faire un petit massage, avec de l’huile végétale préalablement chauffée
      • lui donner une tisane
      • l’emmailloter dans une couverture.

      Ton partenaire ou les grands-parents seront aussi sûrement contents de te "relayer "de temps à autre.

      Petit à petit, tu verras, le calme que tu auras insufflé dans ton quotidien va porter ses fruits – du moins pendant un certain temps. Un rythme quotidien régulier, peu de visites à la maison et beaucoup de balades au grand air, voilà ce qui aide.

      Inscris-toi dès maintenant au Milupa Baby Club!

      • Newsletter personnalisée 
      • Échantillon gratuit (en fonction de l'âge de l'enfant)
      • Des conseils de nos expertes
      À l'nscription

      Inscris-toi dès maintenant au Milupa Baby Club!

      • Newsletter personnalisée 
      • Échantillon gratuit (en fonction de l'âge de l'enfant)
      • Des conseils de nos expertes
      Vers l'inscription

      TU AS DES QUESTIONS SUR NOS PRODUITS OU SOUHAITES ÊTRE CONSEILLÉE?

      Notre équipe du Milupa Baby Club est disponible à tout moment pour répondre à tes questions. Ce sont toutes des mamans expérimentées qui ont de nombreux conseils à partager. N’hésite pas à nous appeler!

      Autres thèmes qui pourraient aussi t’intéresser: