Nos conseils par catégorie

Bébé joue.

Première étape de la diversification : Vers 6 mois

À quel moment commencer

À mesure que Bébé grandit et commence à se retourner, donner des coups de pied ou se mettre assis tout seul, ses besoins nutritionnels évoluent. Vient un moment où le lait ne suffit plus pour satisfaire son appétit de petit ogre et couvrir ses besoins ! Certains signes vous alerteront :

  • Votre bébé se réveille la nuit car il a faim
  • Votre bébé devient irritable entre les tétées ou les biberons
  • Bébé peut tenir seul sa tête
  • Bébé commence à imiter les mouvements de mastication, et a peut-être déjà plusieurs dents

Tous ces signes indiquent que votre bébé est assez grand pour commencer la diversification. Tous les bébés ne se développent pas au même rythme, et il est essentiel d'attendre que le vôtre montre qu'il est prêt.

Le meilleur âge pour introduire des aliments solides a été longtemps débattu. Les recommandations actuelles de la Commission de Nutrition de la Société Suisse de Pédiatrie conseillent d'introduire des aliments solides dès l'âge de six mois révolus. Même si tous les enfants sont différents, n'oubliez pas que la diversification avant les quatre mois révolus n'est pas recommandée car l'appareil digestif de votre bébé n'est pas encore assez mature pour recevoir des aliments solides. En cas de doute, parlez-en à votre pédiatre ou votre puéricultrice et faites confiance à votre instinct pour savoir à quel moment votre enfant sera prêt.

Si vous êtes inquiète car Bébé semble avoir bien plus d'appétit qu'à l'accoutumée, lisez nos conseils pour savoir comment réagir quand Bébé a encore faim après une tétée ou un biberon. Bébé connaît peut-être simplement un pic de croissance ! N'hésitez jamais à consulter votre pédiatre ou votre puéricultrice en cas de doute.

Alimentation

Aucun aliment solide ne peut répondre à lui seul à tous les besoins nutritionnels de votre bébé. Quand le processus de diversification est bien accepté par Bébé, vous pouvez lui proposer une plus grande variété d'aliments pour lui assurer un bon équilibre nutritionnel, et un excellent apport en vitamines et minéraux pour bien grandir et être heureux !

Comment diversifier

Proposez des aliments solides à votre enfant après sa tétée ou son biberon – n’attendez pas qu’il soit affamé.

Au début, une ou deux cuillères à café suffisent pour l'habituer. Puis, augmentez progressivement les quantités, de quelques cuillerées jusqu'à lui donner deux ou trois repas solides par jour. Il est préférable de ne pas tenter l'expérience quand Bébé est trop affamé : l'expérience pourrait être bien frustrante !

Les céréales infantiles (sans lait) sont idéales pour commencer la diversification car vous pouvez les mélanger au lait habituel de bébé (lait maternel ou infantile), et le goût lui reste donc familier. La transition vers une alimentation solide est alors plus facile car Bébé acceptera mieux cette sensation étrange d'avoir de la nourriture dans la bouche, et pas seulement du lait.

Une fois cette étape acquise, continuez en lui proposant un par un des aliments tels que les légumes et les fruits. Il est important d'introduire un seul aliment solide à la fois. Ainsi, si votre bébé fait une réaction allergique, vous saurez facilement quel aliment il ne tolère pas.

Proposez un nouvel aliment tous les 3 à 4 jours, et n'oubliez pas : il faut parfois jusqu'à 10 essais pour que Bébé accepte une nouvelle saveur, ne baissez pas les bras !

Le goût

Vous pouvez commencer par introduire de nouveaux goûts, comme la courge, la carotte et d'autres légumes avant de lui proposer de la viande. Une règle simple : cuisinez les aliments comme d'habitude, mais ne rajoutez ni sucre, ni sel.

La texture

Les purées doivent être lisses, très bien mixées. Une texture lisse est idéale pour habituer votre enfant à avaler des aliments solides.

Des aliments adaptés

Quand bébé est prêt, introduisez progressivement les légumes, les fruits, la viande, la volaille et le poisson. S'il n'y a pas de recommandations strictes sur l'ordre d'introduction des aliments, la texture doit par contre être toujours adaptée à l'âge de Bébé.

  • En purée :
    • Pomme de terre
    • Carotte
    • Courge
    • Courgettes
    • Brocoli
    • Petits pois
    • Fenouil
  • Bien mûrs et en compote :
    • Pomme
    • Poire
    • Abricot 
    • Pêche
    • Banane
  • Viande mixée, bien cuite (bœuf, poulet, veau…).

Vous pouvez utiliser une cuillère à café, mais il est préférable de choisir une cuillère souple ou en silicone plutôt qu'une cuillère en métal qui pourrait blesser Bébé aux gencives s'il referme la bouche dessus. Ne rajoutez ni sel ni sucre.

Une fois que Bébé est bien habitué à ces premiers aliments, il est temps d'introduire des textures différentes et des goûts encore plus variés ! Votre bébé est maintenant prêt à découvrir de nouveaux aliments.

Suggestions

Retour aux articles

Optin

Avis Important

L'allaitement maternel est idéal pour votre enfant. La Fondation suisse pour la Promotion de l'allaitement recommande, en accord avec l'OMS, un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et de compléter son alimentation par un régime approprié, si possible, jusqu'à ses deux ans révolus. Demandez conseil au personnel qualifié des services de santé si votre enfant a besoin d'un aliment complémentaire ou si vous n'allaitez pas. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'un lait infantile, il est important, pour la santé de votre bébé, de suivre exactement les indications du mode de préparation, de conservation, ainsi que les recommandations du personnel qualifié des services de santé.

En continuant la visite du site, j'accepte que les informations fournies le soient à ma seule demande. Les cookies sont des petits fichiers qui sont enregistrés sur votre support de données et qui mémorisent par le biais de votre navigateur Internet certaines configurations et certaines données pour les échanger avec notre système. Cette mémorisation nous aide à structurer notre site web et nos offres de manière personnalisée et vous facilite l’utilisation du site, par ex. en mémorisant certains de vos renseignements pour vous éviter de devoir en répéter sans cesse la saisie.
Aucune donnée personnelle n’est enregistrée dans les cookies utilisés par Milupa.